Sénégal: 500 milliards Fcfa pour la première phase du port de de Ndayane

Le Sénégal envisage de se doter d'un nouveau port pour renforcer sa position de leader en matière d'attractivité portuaire

La première phase de construction du futur port de Ndayane, au Sud de Dakar pourrait démarrer incéssamment a assuré Ababacar Sadikh Bèye, directeur général du Port autonome de Dakar (PAD).

Selon lui, un financement privé de 500 milliards de francs est en cours de finalisation avec des partenaires stratégiques.

’’la première phase de construction (2019 et 2020), nécessite plus de 500 milliards de FCFA’’, a-fait savoir M. Bèye à l’issue d’une visite à la 27ème Foire internationale de Dakar (FIDAK).

A en croire l’agence sénégalaise de presse, ’’la réalisation de la deuxième phase est aussi évalué à 500 milliards de Fcfa.

Le coût total de cette infrastructure se chiffre ainsi à environ mille milliards de Francs Cfa en investissement direct étranger’’, a expliqué Sadikh Bèye.

D’après le directeur général du port autonome de Dakar, la réalisation du futur port de Ndayane devrait renforcer la position de Dakar comme porte d’entrée de l’Afrique.

Selon lui, le Sénégal va profiter de sa position, sa stabilité politique et sociale et la qualité des ressources humaines pour renforcer son attractivité. ’’C’est le nouveau plan stratégique du port de Dakar que nous allons poser les deux jours à venir avec l’ensemble des chefs de division de l’entreprise’’, a-t-il laissé entendre.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*