Le Royaume-Uni va investir 126 millions de dollars dans les énergies renouvelables en Afrique

Une délégation chinoise conduite par le représentant spécial du président Xi Jipping est en tournée en Afrique pour promouvoir les énergies renouvelables

Le gouvernement britannique a annoncé un financement supplémentaire de 100 millions de livres sterling (126,11 millions de dollars) pour des projets d’énergie renouvelable en Afrique.

Les fonds serviront à soutenir la Plate-forme de performance des énergies renouvelables (REPP), créée en 2015 avec un financement initial de 48 millions de livres sterling.

L’objectif général du REPP est de “booster la croissance” du secteur des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne en aidant les promoteurs à “surmonter les obstacles au financement”.

Le programme soutient actuellement 18 projets d’énergie renouvelable dans des pays comme la Tanzanie, le Burundi, le Nigeria et le Kenya. Les projets soutenus sont axés dans le solaire, l’éolien et de la biomasse à l’hydraulique et à la géothermie.

Le Royaume-Uni s’est engagé en outre à investir 5,8 milliards de livres sterling dans la lutte contre les changements climatiques d’ici 2020.

Par ailleurs, les autorités britanniques ont annoncé un financement supplémentaires destiné à soutenir durant les cinq prochaines années 40 nouveaux projets portés vers les énergies renouvelables en Afrique subsaharienne.

L’enveloppe dotée de 100 millions de livres sterling permettra d’aider les communautés à exploiter le pouvoir de leurs ressources naturelles pour fournir de l’électricité à des centaines de milliers de personnes pour la première fois “, a déclaré Claire Perry, ministre de l’énergie et de la croissance propre.

“La construction de ces sources d’énergie propres et fiables créera également des milliers d’emplois de qualité dans ces économies vertes en pleine croissance “, a ajouté Mme. Perry.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*