Les talibans revendiquent un attentat suicide près de Kaboul

Un attentat suicide a pris pour cible des soldats au retour d'une opération nocturne dans le district de Paghman, à l'ouest de Kaboul, la capitale

Les talibans afghans ont révendiqué un attentat suicide qui a visé mardi les forces de sécurité afghanes près de Kaboul.

Cet attentat suicide qui a fait au moins douze morts, dont huit civils, a eu lieu dans le district de Paghman, à l’ouest de la capitale afghane.

Quatre membres des forces de sécurité et huit civils ont été tués, dont une femme et deux enfants”, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police, Basir Mujahid.

Cette attaque à voiture piégée confirmée par le porte-parole adjoint du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi, a également fait douze personnes dont trois civils.

D’après les autorités, la voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé au passage d’un convoi des services de renseignement afghans qui revenait à Kaboul à l’issue d’une opération armée nocturne.

Par ailleurs, huit policiers afghans ont été tués et quatre blessés dans la nuit de lundi à mardi lors d’un assaut taliban contre leur position dans le district d’Arghestan, dans la province de Kandahar (sud).

Au moins 11 talibans ont été tués dans les combats.

Notons que le mois dernier, le président afghan Ashraf Ghani a évalué à près de 30.000 le nombre de militaires tués depuis début 2015, un bilan bien plus lourd qu’annoncé jusqu’à présent.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*