Le rand sud-africain plus en baisse que jamais

La monnaie sud-africaine est de plus en plus « baisse » à mesure que les risques économiques s’accroissent.

Cette baisse du rand sud-africain s’est accrue le plus depuis le dernier réaménagement du gouvernement qui a été marqué par l’éviction du ministre des Finances en octobre, en raison des inquiétudes suscitées par les cotes de crédit souveraines du pays, les coupures d’électricité et les élections de l’an prochain.

Devenue la quatrième monnaie la moins performante par rapport au dollar en 2018 et l’une des plus en baisse, le rand sud-africain demeure toutefois l’une des devises préférées des investisseurs.

Avec la hausse des taux d’intérêt et la stabilité de l’inflation de la banque centrale, la monnaie semble avoir échappé à la liquidation provoquée par les crises financières en Turquie et en Argentine et le limogeage en octobre du cinquième ministre des Finances du pays depuis trois ans.

Après avoir perdu plus de 20 % de sa valeur par rapport au dollar, il a récupéré près de la moitié de sa cote.

Cependant mercredi, la monnaie a une nouvelle fois perdu sa cote poussant les investisseurs effrayés par le retour des risques, à faire des placements plus coûteux sur la performance du rand en 2019.

En un mois, la monnaie sud-africaine a perdu 18,10 % de sa valeur, son plus haut niveau depuis le 15 octobre.

Avec CNBCAfrica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *