Jamal Kashoggi : le prince héritier saoudien responsable de “sa mort ” selon le Sénat américain

Le président américain, Donald Trump,

Les Sénateurs américains ont adopté jeudi une résolution condamnant le prince héritier Mohammed bin Salman d’Arabie saoudite pour l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

La résolution approuvée à une écrasante majorité 56-41, exige que les Etats-Unis mettent fin à leur soutien militaire à la guerre menée par les Saoudiens au Yémen.

Cette décision vise à la fois à mettre fin à cette guerre et à exprimer la colère des sénateurs américains contre la gestion par l’administration Trump des relations avec l’Arabie saoudite.

Il s’agit de la rupture la plus importante au sein du Congrès avec l’Arabie saoudite depuis des décennies et de la réponse la plus ferme du Capitole depuis l’assassinat de Khashoggi en octobre.

Le vote sur la résolution du Yémen a reflété la frustration des sénateurs des partis face à l’immense souffrance humaine causée par la guerre et le soutien du président Donald Trump au prince héritier malgré les preuves des services de renseignement américains selon lesquelles il a ordonné le meurtre de Khashoggi.

La résolution condamnant le prince héritier, présentée par le sénateur républicain Bob Corker du Tennessee, constitue une réprimande implicite de la propre réponse du Président à la mort de Khashoggi et s’inscrit dans le cadre de plusieurs efforts législatifs visant à cibler le prince héritier et la politique du gouvernement Trump envers l’Arabie saoudite.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*