Ouganda : une blouse intelligente pour détecter la pneumonie

Le chercheur Brian Turyabagye faisant des essais de sa blouse

Détecter la pneumonie a temps et sauvé des vies est le pari de l’inventeur ougandais, Brian Turyabagye qui vient de créer une blouse intelligente biomédicale pour diagnostiquer cette maladie.

Une pneumonie détectée tardivement peut être fatale pour un patient qui en souffre en silence. Pour contourner cette difficulté, l’inventeur ougandais, Brian Turyabagye vient de créer une blouse intelligente biomédiale fonctionnant à l’aide de la technologie bluetooth capable de détecter les symptômes de la pneumonie.

Olivia Koburongo, une amie proche et partenaire commerciale de Turyabagye, a perdu sa grand-mère dès suite d’une pneumonie.

La création de cette blouse explique l’inventeur vise aussi à rendre hommage à cette dame dont on avait diagnostiqué à tort le paludisme. “Elle était décédée réellement d’une pneumonie”, a expliqué Turyabagye.

D’après Brian Turyabagye ” En Afrique, la pneumonie est très fréquente chez les nourrissons”. Selon l’UNICEF, la pneumonie tue environ un demi-million d’enfants de moins de cinq ans chaque année en Afrique subsaharienne.

Pour développer des stratégies de lutte contre ce tueur silencieux, M. Turyabagye et son amie Koburongo ont d’abord consulté des médecins pour connaître les symptômes spécifiques de la maladie.

Ainsi, avec l’aide de M. Mwikirize Cosmas, son professeur à l’Université de Makerere en Ouganda, Turyabagye et son équipe ont créé Mama-Ope, une blouse intelligente biomédicale qui améliore le diagnostic de la pneumonie.

Mama-Ope, ou “Espoir pour la mère” – a été mise au point pour venir en aide aux enfants ougandais souvent atteints de pneumonie. Selon les statistiques nationales, environ 27 000 enfants ougandais de moins de cinq ans meurent chaque année de pneumonie.

La blouse “Mama-Ope” ainsi créée permet de mesurer la température corporelle, le rythme cardiaque et l’état des poumons.

Comparé à un stéthoscope, la blouse est portée au patient qui l’enfile comme une mini-chemise. Elle examine de manière spécifique les poumons pour retrouver des traces de pneumonie qui se caractérisent par un gonflement des poumons causé par une infection.

La blouse connectée à une application pour téléphone androïd via Bluetooth collecte, enregistre et analyse les données médicales, prête à être testée par un professionnel de la santé.

Turyabagye affirme que la blouse réduit presque toutes les erreurs humaines et permet de diagnostiquer une pneumonie trois à quatre fois plus rapidement qu’un médecin.

Avec sa création dont l’utilité a été démontrée, Brian Turyabagye a remporté le prix Pitch @ Palace Africa 2017, un événement organisé pour soutenir les entrepreneurs africains. Il a également été sélectionné pour le prestigieux prix de la Royal Academy of Engineering pour l’Afrique en 2017.

D’après l’Unicef, la pneumonie cause plus de décès chez les enfants de moins de cinq ans que le VIH / sida, le paludisme et la diarrhée réunis. Selon l’agence onusienne, les fonds investis dans la lutte contre cette maladie sont relativement faible. Elle précise que pour chaque dollar consacré à la santé mondiale, deux centimes seulement étaient consacrés à la lutte contre la pneumonie.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*