Madagascar présidentielle: les deux candidats revendiquent la victoire

A Madagascar, la peur s’empare du pays après le second tour de la présidentielle notamment en raison des déclarations des deux finalistes persuadés d’avoir remporté la victoire.

Le ton a été donné par Marc Ravalomanana. A son quartier général, l’ex président s’est dit convaincu d’être en tête au démarrage des opérations de centralisation des résultats.

« Le changement arrive demain et, dès aujourd’hui, vous pouvez dire que +Dada+ (« Papa », son surnom en malgache) est élu », a lancé M. Ravalomanana. « Quoi qu’il arrive, une seule chose compte, on va remporter la victoire ! », a-t-il déclaré.

Son rival et ancien président de la transition, Andry Rajoelina n’a pas tardé à réagir. A son fief, il a également déclaré être sûr de remporter ce second tour.

« C’est le numéro 13 (son numéro sur la liste des candidats) qui mène dans tout Madagascar », a asséné M. Rajoelina, « je suis persuadé de remporter une victoire mais on va attendre les résultats officiels », a-t-il laissé entendre.

Les Malgaches se sont rendus mercredi aux urnes pour départager les deux anciens chefs de l’Etat au second tour de la présidentielle.

Selon le chef de la mission des observateurs de l’Union européenne (UE), Cristian Preda, la participation était en baisse d’environ 4 à 5% à la mi-journée par rapport à celle du premier tour (54,%).

La rivalité voire l’inimitié exacerbées entre les deux hommes fait planer le risque d’une nouvelle crise politique dans un pays qui en a connu de nombreuses depuis son indépendance de la France en 1960.

Dès la fermeture des bureaux de vote, les opérations de dépouillement ont débuté dans une chaude ambiance.

Dans le lycée JJ Rabearivelo, dans le centre de la capitale du pays Antananarivo, le comptage de chacune des voix des candidats numéros 25 et 13, a été salué par les cris de joie de leurs partisans chauffés à blanc, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *