Syrie : Poutine salue la décision de Trump de rapatrier les troupes américaines

le président Russe Vladmir Poutine

Le président russe, Vladmir Poutine a estimé “juste”, la décision de rapatrier les troupes américaines basées en Syrie annoncée par Donald Trump.

Lors de sa conférence annuelle jeudi, le président Poutine a notamment fait savoir que “Le fait que les Etats-Unis ont décidé de retirer leurs troupes est juste”.

Cependant, Moscou ne voyait pas encore les “signes” de ce retrait annoncé mercredi par Washington, a-t-il affirmé.

L’autre sujet qui a également fait réagir le numéro un russe, est l’annonce mercredi du président américain d’une “victoire” contre le groupe Etat islamique (EI).

“Donald a raison. Je suis d’accord avec lui”, a déclaré M. Poutine. “Nous avons porté des coups sérieux à l’EI en Syrie”, a-t-il poursuivi.

Selon M. Poutine, le risque persiste toutefois d’un “débordement” des militants de l’EI dans “d’autres pays”.

En Effet, le mouvement islamiste a réussi à étendre son influence en Afrique notamment en Libye, Egypte, Burkina, Mali, au Nigéria avec la nébuleuse Boko Haram ou encore dans la Corne de l’Afrique avec les combattants d’Al Shabab.

En décembre 2017, Vladimir Poutine avait lui aussi annoncé le retrait de Syrie de la majeure partie des troupes russes, présentes dans le pays depuis septembre 2015.

Ces soldats avaient mission de soutenir le régime du président syrien Bachat al-Assad englué de part et d’autre par une insurrection à laquelle s’est greffée des islamistes de l’EI. En Irak, les militants de ce mouvement insurrectionnel ont également semé le chaos.

Les opérations russes ont toutefois continué: fin novembre, Moscou a notamment annoncé avoir bombardé des positions “terroristes” dans l’enclave d’Idleb, le dernier grand bastion rebelle en Syrie.

La mise en place d’une “zone démilitarisée” à Idleb avait fait l’objet d’un accord le 17 septembre entre Moscou et Ankara, soutien des rebelles syriens, pour éviter une offensive de grande ampleur du régime dans la région.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*