Nigéria : le cerveau des attentats d’Abuja arrêté

Umar Abdulmalik, suspecté d’être le cerveau du double-attentat du 2 octobre 2015 à Abuja a été arrêté vendredi par la police nigériane.

Umar Abdulmalik, un des membres les plus influents du groupe Boko Haram et arrêté avec sept autres personnes est suspecté d’être le cerveau du double-attentat du 2 octobre 2015 à Abuja.

Ces attaques perpétrés par deux kamikazes le 2 octobre 2015 et revendiqués par le groupe jihadiste avaient fait 18 morts et 41 blessés.

L’annonce de son arrestation, a été faite par Jimoh Moshood, le porte-parole de la police fédérale du Nigeria.

Le groupe interpellé par la police nigériane est également suspecté d’avoir organisé l’évasion de 219 prisonniers à Minna, dans l’Etat du Niger, lors de l’attaque d’une prison le 3 juin dernier.

Ces militants sont également accusés d’avoir perpétré de nombreux bracages de banques dans le sud du Nigéria.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, en campagne pour sa propre succession, avait annoncé à son arrivée au pouvoir en 2015 qu’il mettrait fin à l’insurrection jihadiste, qui a fait 27.000 morts depuis 2009.

Si le groupe n’a plus commis d’attentats de grandes envergure en dehors de son bastion du nord-est, le conflit fait toujours rage.

Deux soldats ont été tués dans une attaque jeudi dans le district de Damboa (Etat du Borno).

Avec l’Agence France Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *