RDCongo: l’ONU prend « acte » du report de la présidentielle

Le Conseil de sécurité a dit prendre « acte » de la décision de la Céni de reporter d’une semaine les élections programmées dimanche.

Les Nations Unies ont dit espérer que la décision des autorités congolaises contribuera à aider les électeurs à s’exprimer librement lors de ces scrutins.

Dans un communiqué, les 15 membres du Conseil ont « appelé tous les acteurs à s’engager de manière pacifique et constructive dans le processus électoral afin de parvenir à des élections transparentes, crédibles et apaisées ».

L’objectif est « un transfert du pouvoir en conformité avec la Constitution congolaise et l’Accord du 31 décembre 2016 », rappelle le Conseil dans son texte.

Les autorités congolaises ont annoncé jeudi le report au 30 décembre les élections initialement programme ce 23 décembre évoquant un cas de force majeur en partie du à l’incendie survenu une semaine plus tôt dans un dépôt de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à Kinshasa.

A l’issue de cet incident, près de 8000 machines à voter ont été détruites et du matériel roulant consummé par les flammes. Une enquête est cours pour déterminer l’origines des flammes et si l’incendie est d’origine criminelle.

Les élections présidentielle, législatives et provinciales, du 30 décembre doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis plus de 17 ans.

Ces élections ont déjà été reportées en 2016 à la fin du mandat de M. Kabila, puis fin 2017, dans un climat de violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *