Algérie: des corps de migrants retrouvés au large d’Oran

Les corps d’une femme et de sa fille portées disparues en mer parmi 20 migrants ont été retrouvés au large d’Oran.

Les victimes avaient disparu la veille après l’incendie de leur embarcation. En tout, une trentaine de candidats à l’immigration irrégulière, tous des algériens, étaient à bord du canot.

A l’issue de cet incident, seul neuf migrants avaient été secourus d’après le récit de l’agence APS.

D’après l’APS, les corps des victimes ont été identifiés par la gendarmerie comme étant ceux d’une mère et sa fille. Le père fait partie des 18 migrants toujours portés disparus et « le fils, secouru, se trouve actuellement à l’hôpital », précise l’APS.

ce nouveau drame en mer suvient plus d’une semaine après le pacte mondial de l’Onu sur l’immigration signé à Marrakech au Maroc et présenté comme un moyen efficace de coopération entre les Etats signataires pour lutter contre le phénomène.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) plus de 2.200 personnes sont mortes ou disparues cette année en tentant de traverser la Méditerranée vers l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *