Législatives Togo: l’UNIR rafle 59 des 91 sièges

L’Union pour la République (Unir/pouvoir) a obtenu 59 des 91 sièges à l’Assemblée nationale à l’issue des élections législatives du 20 décembre selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale.

Dix listes indépendantes et six partis de l’opposition se partagent le reste des sièges.

Sous réserves de la confirmation de la cour constitutionnelle du pays, le parti au pouvoir et ses alliés obtiennent ainsi la majorité des sièges à l’issue de ces élections boycottées par la principale coalition de l’opposition, qui avait dénoncé des « irrégularités » dans la préparation du scrutin.

Avec cette majorité qui reste à confirmer, l’Unir pourra faire passer aisément une réforme constitutionnelle autorisant le président Faure Gnassingbé qui a succédé à son père en 2005 de se représenter en 2020 et 2025.

Toutefois, le parti au pouvoir pourra compter sur son allié principal, l’Union des forces de changement (UFC) de l’ex-opposant historique Gilchrist Olympio, arrivée en deuxième position avec six députés et d’autres partis et indépendants.

Au total, 850 candidats issus 130 listes (105 pour 12 partis politiques et 25 pour les indépendants) ont pris part à ces élections.

Le taux de participation officiel est de près de 60% d’électeurs inscrits, les partis boycottant le scrutin ayant invité leurs partisans à ne pas s’inscrire sur les listes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *