Yémen: de nouveaux affrontements à Hodeida

Selon l'Onu, la guerre au Yemen a déjà fait des dizaines de milliers de morts

Des accrochages sporadiques ont opposés mercredi à Hodeida les rebelles Houthis aux forces gouvernementales sous commandement saoudien.

Ces affrontements arrivent avant la tenue de la première réunion du comité mixte rebelles-gouvernement sur la mise en oeuvre de la trêve à Hodeida,
ville stratégique de l’ouest du Yémen.

Des bruits d’artillerie lourde étaient entendus dans l’est de la ville, alors qu’une trêve fragile est en vigueur depuis le 18 décembre.

Ces affrontements arrivent à quelques heures d’une rencontre mixte (rebelles-gouvernnement) et le chef des observateurs civils de l’ONU, le Néerlandais
Patrick Cammaert pour la mise en oeuvre de la trêve et le retrait des combattants des ports de Hodeida, de Salif et de Ras Issa, dans la même
province.

Car, l’essentiel de l’aide humanitaire et des importations alimentaires du Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, passent par ces ports.

Depuis son arrivée au Yémen samedi, M. Cammaert a appelé aussi bien les Houthis que le camp progouvernemental à respecter la trêve.

Mardi, un responsable de la coalition militaire sous commandement saoudien a accusé les rebelles Houthis d’avoir violé à “183 reprises” le fragile
cessez-le-feu à Hodeida en précisant que dix membres des forces progouvernementales yéménites ont été tués dans la province depuis l’entrée en vigueur
de la trêve il y a une semaine.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*