Afrique du sud : La compagnie d’électricité Eskom va supprimer des postes de direction

La compagnie d’électricité sud-africaine Eskom a annoncé une réduction de 21 à 10 postes au sein de sa direction.

L’information provient d’un circulaire interne consultée par Reuters, qui précise que Eskom entend à travers cette décision réduire sa masse salariale et faire des économies.

« Il est crucial que nous nous préparions pour l’avenir et je pense que les mesures que nous avons prises jusqu’ici nous placent déjà sur la voie de la stabilité », a déclaré le  directeur général du groupe, Phakamani Hadebe, dans la circulaire.

Le porte-parole d’Eskom, Khulu Phasiwe, a confirmé que la société avait approuvé le projet de suppression de postes au sein de la direction.

Eskom, qui a procédé à des coupures de courant au cours des derniers mois pour faire face à la pénurie de charbon et des contre-performances des centrales, se bat pour sa survie après une décennie de déclin financier.

Auparavant, l’entreprise avait annoncé vouloir réduire substantiellement ses effectifs. A ce jour, Eskom emploie  48 000 salariés.

Dave Nicholls, responsable de l’énergie nucléaire, devrait prendre sa retraite l’année prochaine. Il part à la fin du mois, de même que sept autres dirigeants, selon la note du service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *