Egypte : 40 islamistes abattus après un attentat contre des touristes

L'armée égyptienne a annoncé avoir neutralisé huit jihadistes dans la péninsule du Sinaï

L’armée égyptienne a annoncé avoir neutralisé 40 jihadistes après l’attaque vendredi contre un véhicule de touristes vietnamiens près du Caire.

Après les attaques en juillet 2017 contre des touristes, l’attaque vendredi contre le bus des touristes vietnamiens est le 2e depuis le soulèvement populaire de 2011 qui a emporté le régime du président Hosni Moubarak.

Il a une nouvelle fois porté un coup au secteur crucial du tourisme ébranlé depuis l’instabilité politique et les attentats de groupes extrémistes, dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le pays.

Samedi, le ministère de l’Intérieur a annoncé la mort de plusieurs militants islamistes. En effet, les forces de sécurité ont tué “40 terroristes” dans des raids, au lendemain d’un attentat meurtrier contre les touristes vietnamiens près du Caire.

D’après le ministère, les raids des forces de sécurité égyptiennes ont été menés contre des combattants jihadistes présumés à Guizeh, lieu de l’attaque de vendredi, et dans le Nord-Sinaï (est).

Au moins trois touristes vietnamiens ont été tués dans l’explosion d’une bombe artisanale au passage de leur bus près du site des pyramides de Guizeh, en périphérie sud-ouest de la capitale égyptienne. Leur guide égyptien, blessé dans l’attaque, a ensuite succombé à ses blessures.

Toujours selon la même le ministère, les militants jihadistes ” planifiaient une série d’agressions contre le secteur du tourisme, les lieux de culte chrétiens et les forces de sécurité”.

Le ministère n’a pas lié directement ces raids policiers à l’attaque de vendredi qui n’a pas été revendiquée, mais une source sécuritaire a précisé qu’ils avaient eu lieu “tôt” samedi matin, donc après l’attentat.

Avec l’AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*