Jour de vote en République démocratique du Congo (RDC)

Après trois reports, les congolais ont voté dimanche 30 décembre pour choisir leurs députés et élire leur nouveau président de la République

Les congolais votent ce dimanche pour des élections générales couplées à une présidentielle devant désigner le successeur de Joseph Kabila.

La plupart des bureaux de vote ont ouvert à 6h locales en République démocratique du Congo pour les élections générales devant permettre aux électeurs d’élire leur députés mais aussi le nouveau président de la République.

Ce sont les premiers scrutins sans Joseph Kabila au pouvoir depuis 2001 après de son père Laurent Désiré Kabila, assassiné.

Vingt-et-un candidats sont en lice pour la succession de Joseph Kabila qui ne se présente mais a désigné un dauphin, son ancien ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazany Shaddari avec en face deux principaux candidats de l’opposition. Martin Fayulu pour la coalition Lamuka et Félix Tshisekedi de l’UDPS soutenu par Vital Kamerhe.

Près de 39 millions d’électeurs sont appelés aux urnes exceptés ceux de Beni et Butembo, dans le Nord-Kivu, et de Yumbi dans le Maï-Ndombe qui voteront en mars 2019 à cause des contraintes sanitaires et sécuritaires.

Le vote dans ces zones a été reporté à quatre jours de ces scrutins par la Commission électorale nationale (CENI) en raison de l’épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu et l’apparition des violences dans le Maï-Ndombe.

Concernant les législatives, 15 358 candidats sont en lice pour les 500 sièges et 19.640 candidats à la députation provinciale pour 715 sièges.

A Kinshasa, malgré la pluie, les opérations électorales se déroulent normalement sous haute sécurité. Le président sortant Joseph Kabila a voté au centre de l’institut de la Gombe à Kinshasa. Martin Fayulu et Emmanuel Ramazani Shadary, tous candidats à la présidentielles de 2018 respectivement pour le compte de la coalition Lamuka et du Front Commun pour le Congo (FCC) ont effectué leur devoir civique dans le même centre.

D’autres personnalités politiques ont également voté dans le même centre.

Avec Radio Okapi


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*