Maroc: 15 suspects en lien avec le meurtre de deux touristes devant le juge

C'est à Imlil, petit village du Haut-Atlas que les corps des deux jeunes touristes avaient été découverts

15 personnes suspectées de lien avec le meurtre de deux touristes scandinaves tuées au Maroc ont été présentés dimanche devant un juge d’instruction.

Selon le procureur général de Rabat ces personnes présentées dimanche au juge d’instruction antiterroriste sont soupçonnées d’être liées au meurtre de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc.

Les suspects sont entendus pour “constitution d’une bande afin de préparer et commettre des actes terroristes”, “atteinte à la vie de personnes avec préméditation”, et “apologie du terrorisme”, a précisé le procureur général de Rabat dans un communiqué.

Le parquet a en outre requis “la détention préventive des personnes arrêtées”, alors que sept autres suspects, placés en garde à vue, seront déférés devant le parquet dans les prochains jours.

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans le sud du Maroc, où elles passaient des vacances.

Leurs corps ont été découverts sur un site isolé du Haut-Atlas, dans un secteur prisé des amateurs de marche. Les deux victimes ont été décapitées.

Depuis le meurtre des deux touristes, une vingtaine de personnes ont été interpellées pour leurs liens présumés avec le double homicide, qualifié de “terroriste” par Rabat.

Avec l’AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*