RDC : le FCC réclame le « rétablissement » d’internet

Rebondissement dans la coupure d’internet et du service de messagerie en République démocratique du Congo (RDC) après la publication sur les réseaux sociaux des résultats fictifs.

Retournement en RDC concernant l’appel au retour de l’internet et service de messagerie coupés depuis 72h sur l’ensemble du territoire après la publication de résultats fictifs sur les réseaux sociaux.

Pour les autorités de Kinshasa, ces moyens de communications resteront coupés jusqu’au 6 janvier prochain pour préserver la paix sociale et éviter tous débordements.

Cette fois, après les pays occidentaux, c’est la coalition au pouvoir qui réclame le retour de ces moyens de communication.

L’appel est du Front commun pour le Congo (FCC) qui en appelle aux autorités compétentes à se montrer souples en procédant rapidement « au rétablissement, sur toute l‘étendue du pays, de ce support important de communication », a déclaré à la presse Barnabé Kikaya Bin Karubi, l’un des porte-parole de la coalition au pouvoir.

Pour Barnabé Kikaya Bin Karubi « Cette coupure handicape, entre autres, le bon fonctionnement de notre système de récolte et de compilation des résultats ».

S’agissant des élections, le FCC estime que « Kinshasa a connu un faible taux de participation, contrairement à l’intérieur du pays où les électeurs se sont rendus en masse dans les bureaux de vote », a indiqué M. Kikaya.

La Céni a promis de publier les résultats provisoires « au plus tard le 6 janvier », mais ce délai pourrait ne pas être respecté « en raison du comptage manuel des bulletins », a confié à l’AFP l’un de ses responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *