Piraterie : Des marins russes enlevés au large du Bénin

Le navire battait pavillon panaméen au large du Bénin lorsqu'il a été attaqué

Six marins russes ont été enlevés par des pirates au large du Bénin lors d’une attaque.

Toujours pas de nouvelles des six marins russes enlevés au large du Bénin lors de l’attaque contre leur navire.

Ce que l’on sait pour l’heure, c’est que des diplomates s’emploient à les libérer, mais aucune demande n’a pour l’instant été formulée par les assaillants.

L’attaque menée par un groupe d’une dizaine d’hommes munis d’armes à feu est survenue dans la soirée du 1er janvier au large de Cotonou, le principal port du Bénin.

Les assaillants ont abordé le MSC Mandy, un navire battant pavillon panaméen au large du Bénin d’après les autorités maritimes locales, confirmées par l’ambassade de Russie au Bénin.

Les victimes, le capitaine et cinq membres d’équipage, tous citoyens russes ont été enlevés par les pirates qui ont pillé le bateau deux heures durant.

Le reste de l’équipage, composé à majorité de Russes, est indemne, selon l’ambassade russe qui cite la marine du Bénin. L’attaque a eu lieu à quelques 55 milles nautiques au large de Cotonou.

La zone de l’attaque située au large des côtes du Bénin et du Nigeria voisin, est considérée comme une zone à haut risque. Cinq attaques de pirates ont été signalées près de Cotonou et plus de 20 près de Lagos, au Nigeria, l’année dernière.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*