Jaguar Land Rover annonce une réduction de plus de 10% de ses effectifs

Le constructeur britannique d’automobiles Jaguar Land Rover a annoncé jeudi la suppression de 4.500 emplois, dans la foulée des incertitudes du Brexit.

D’après le constructeur, ces réductions devraient débuter par un plan de « départ volontaire au Royaume-Uni ».

Elles représentent plus de 10% des effectifs de l’entreprise qui dit vouloir faire face à une activité déprimée par le diesel, la Chine et les incertitudes du Brexit.

Cette baisse substantiel des effectifs concerne plus le Royaume-Uni et s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan d’économies de 2,5 milliards de livres
sur 18 mois.

Actuellement, 42.500 personnes travaillent pour le compte du groupe au Royaume-Uni, sur les 44.000 repartis dans le monde entier.

Les postes administratifs sont visés par cette cure en plus des 1.500 employés qui ont quitté le groupe en 2018.

Au Printemps dernier, le constructeur britannique avait décidé de pas renouveler un millier de contrats temporaires sur son site de Solihull, près de Birmingham, et annoncé la délocalisation de la production de son 4×4 de loisirs (SUV) Discovery du Royaume-Uni vers la Slovaquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *