Nigéria : l’armée démasque des soutiens de Boko Haram à Borno

Une patrouille de l'armée nigériane dans la forêt de Sambisa, dans le nord-est du Nigeria

L’armée nigériane a affirmé dimanche avoir démasqué les principaux fournisseurs en matériels aux insurgés de Boko Haram parmi les coupeurs de bois et vendeurs de charbon à Borno.

C’est le Général de brigade, Bulama Biu, commandant général par intérim de la 7e Division de l’armée nigériane, qui a fait cette révélation lors d’une interview avec l’Agence nigériane de presse (NAN) à Maiduguri.

L’interview axée sur l’interdiction de fournir du bois de chauffage et du charbon de bois aux populations à Borno, a permis au général Biu de révéler que les services de renseignements avaient découvert que certains marchands de bois de chauffage à Maiduguri fournissaient de l’aide aux militants islamistes.

“Certains d’entre eux sont des coursiers des insurgés de Boko Haram, ils cachent des denrées alimentaires, de la drogue, de l’essence et d’autres articles sous leurs camions qu’ils fournissent aux terroristes. Nous avons également découvert que certains d’entre eux gèrent des entreprises appartenant aux militants de la secte islamistes”, a précise le général de brigade.

D’après le général de division, ” ces hommes vont dans la forêt profonde où les gens ordinaires n’y vont pas pour couper du bois qu’ils brûlent ensuite pour obtenir du charbon de bois”.

“Ceux que nous avons arrêté ont fait de grandes révélations, nous pensons les arrêter tous pour mettre fin à leurs activités néfastes “, a-t-il dit.

Les autorités nigérianes ont interdit temporairement la vente de bois et du charbon de bois à Borno afin de contrôler les activités illicites de certains commerçants et non pour rendre la vie difficile aux populations qui consomment de bois de chauffage et le charbon de bois.

Il a par ailleurs fait savoir que l’armée avait autorisé les commerçants des États, tels que Oyo,Kano, Katsina, Niger et Kaduna, à livrer leurs marchandises sous la stricte supervision du commandement.

M. Biu a invité la population à collaborer avec l’armée et les autres agences de sécurité afin de mettre fin à l’insurrection des militants de Boko Haram et pour protéger les vies et les biens des personnes.


3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*