Egypte Terrorisme : l’Etat d’urgence prolongé

Le Président Abdel Fattah Al Sissi en avril 2017

Le Parlement a approuvé un projet de loi prorogeant l’état d’urgence décrété dans le pays depuis plusieurs mois.

Déjà prolongé à plusieurs reprises, l’état d’urgence décrété par le président Abdel Fattah Al Sissi, en avril 2017 sera prolongé de trois mois supplémentaires.

Pas question pour les autorités du Caire de faire marche arrière dans leur lutte acharnée contre les insurgés islamistes.

La décision a été prise dimanche par le Parlement réuni en plénière. Plus des deux tiers des députés ont approuvé ce prolongement qui débute à partir du mardi 15 janvier.

Cette mesure d’exception accorde aux forces de sécurité des pouvoirs supplémentaires pour neutraliser les mouvements insurrectionnels islamistes qui menacent de perdre le pays des pharaons. L’Égypte accueille cette année la CAN de football en lieu et place du Cameroun qui a perdu en novembre l’organisation de la compétition.

Dès mardi, les forces armées et la police prendront des mesures nécessaires pour lutter contre les dangers du terrorisme et préserver la sécurité du pays, les biens publics et privés et la vie des citoyens.

Pour rappel, l’état d’urgence avait été instauré en Egypte en avril 2017 pour une durée de trois mois et prolongé à plusieurs reprises à la suite de deux attaques contre des églises coptes qui ont fait 45 morts.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*