Au moins 15 morts dans l’attaque d’un complexe hôtelier au Kenya

Le bilan de l’attaque mardi d’un complexe hôtelier de Nairobi s’est alourdit passant de six à quinze morts.

L’attaque revendiquée par les shebab somaliens contre un complexe hôtelier dans la capitale kenyane s’est alourdit.

Les autorités avancent maintenant un bilan de quinze morts dont un ressortissant américain et un autre d’origine britannique.

D’après le ministre kenyan de l’intérieur Fred Matiangi, un ressortissant espagnol fait également parti des blessés.

Un commando d’islamistes somaliens shebab a visé le complexe Riverside Drive de Nairobi regroupant un hôtel, des restaurants et des immeubles de
bureaux.

Les shebab somaliens ont promis perdre le Kenya engagé militairement en Somalie. En 2013, les insurgés ont attaqué le céélèbre centre Westgate tuant lors de l’assaut 67 personnes et blessant plusieurs autres.

En 2015, des assaillants avaient pris pour cible l’Université de Garissa tuant près de 150 étudiants.

Avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *