Elections en RDC : l’UA annule l’envoi d’une mission à Kinshasa

L'UA annule l'envoi d'une mission de haut niveau à Kinshasa

L’Union africaine a annulé l’envoi d’une délégation en République Démocratique du Congo (RDC) au lendemain de la confirmation par la Cour constitutionnelle des résultats de la présidentielle du 30 décembre.

L’Union Africaine avait à l’issue d’un mini sommet jeudi, demandé à la Cour Constitutionnelle congolaise de renoncer à la proclamation des résultats de la présidentielle donnant la victoire à l’opposant Félix Tshisekedi selon les donnés publiés par la Commission électorale.

Lors de cette rencontre à laquelle participaient des représentants de la SADC, le président de la Commission de l’UA et de la CIRGL, ces derniers avaient part de leurs doutes sur les résultats publiés.

Les chefs d’État et de gouvernement s’étaient convenus d’envoyer d’urgence en RDC une délégation de haut niveau afin d’interagir avec tous les acteurs congolais, en vue de parvenir à un consensus sur une solution à la crise post-électorale dans le pays.

Mais samedi, la Cour Constitutionnelle a confirmé l’élection de Félix Tshisekedi comme président de la République démocratique du Congo estimant que Martin Fayulu, l’autre opposant qui contestait les résultats n’avait pas apporté les preuves suffisantes.

Dans un tweet, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat a dit prendre note des résultats confirmés par la Cour et a annoncé que l’institution se prononcera au prochain sommet en février prochain.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*