Mali : huit casques bleus tués dans une attaque

Au Mali comme en RDC, RCA ou en Somalie, les Casques bleus luttent pour apporter un espoir de paix à de dizaines de milliers de personnes

Au moins huit casques bleus de la Mission de l’Onu au Mali (Minusma) ont été tués dans une attaque.

Les victimes, des casques bleus tchadiens ont été tuées lors d’une attaque menée dimanche par des hommes armés sur la base d’Aguelhok, à 200 kilomètres (125 miles) au nord de Kidal et vers la frontière avec l’Algérie.

D’après une source sécuritaire malienne, l’attaque a fait au moins six morts et 19 blessés, tandis qu’un diplomate du nord du Mali a déclaré à l’AFP que plusieurs des assaillants avaient également été tués.

En avril dernier, deux casques bleus avaient été tués dans une attaque similaire contre la même base et plusieurs autres avaient été blessés.

Plus de 13 000 soldats de la paix sont déployés au Mali dans le cadre d’une mission de l’ONU qui a été mise sur pied après que les milices islamistes se sont emparées du nord du Mali en 2012.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*