Présidentielle en Algérie : deux candidats déjà déclarés

Le Président Abdelaziz Bouteflika a démissionné mi février sous la pression de la rue

Prévue pour le 18 avril prochain, la présidentielle en Algérie vient d’enregistrer deux premiers candidats.

Il s’agit d’Ali Ghediri, un ancien général à la retraite et Ali Benflis, un ex premier ministre qui ont déclaré leurs candidatures.

Dans deux communiqués distincts, ces derniers ont informés les Algériens de leur intention de briguer la magistrature suprême.

A quelques mois de ce scrutin, le président Abdel Aziz Bouteflika au pouvoir depuis 1999 ne s’est pas toujours prononcé s’il briguera un cinquième mandat ou non.

Ces dernières années, le président algérien est critiqué par plusieurs qui l’accusent de vouloir s’accrocher au pouvoir en dépit d’une santé défaillante.

A 81 ans, AbdelAziz Bouteflika réduit après son accident vasculaire cérébral reste peu bavard sur les appels de son camp qui lui demande depuis plusieurs mois de se représenter pour un cinquième mandat.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*