Crise au Vénézuela : Moscou prêt pour conduire une médiation

La Cour suprême vénézuelienne a inculpé trois députés ayant soutenu l'appel au soulèvement des militaires dontre le président Maduro lancé par Juan Guaido

Le Vénézuela a plongé dans une crise sans précédent après la prestation de serment comme président de l’opposant et président de l’Assemblée nationale, Juan Guaido.

Aider le Vénézuela à retrouver sa stabilité, l’équation difficile que va essayer de résoudre la Russie qui se propose de mener une médiation entre Nicolas Maduro et l’opposant Juan Guaido, président autoproclamé du Vénézuela soutenu par les Etats-Unis et d’autres pays.

Moscou par le biais d’Alexandre Chetinine, directeur du Département d’Amérique latine du ministère russe des Affaires étrangères, a fait savoir vendredi que la Russie est dite prêt à jouer les intermédiaires entre les deux parties.

Les autorités russes précisent toutefois qu’elles ne souhaitent «coopérer» qu’avec «les forces politiques qui agissent de manière responsable».


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*