Gabon : Ils consomment une poudre toxique et meurent

Au Gabon, la consommation des drogues dans le milieu jeune rythme avec délinquance juvénile

A Port Gentil, capitale économique du Gabon, trois jeunes ont trouvé la mort après avoir consommé un poudre toxique prise pour de la drogue.

Trois familles endeuillées la semaine dernière à Port Gentil, la capitale économique gabonaise après la mort de leurs
enfants.

Les victimes, trois adolescents ont trouvé la mort après s’être fait injectés la poudre blanche trouvant à l’intérieur du NÉON, communément appelé (reglètte).

Ce fait n’est pas nouveau au Gabon. De plus en plus de jeunes s’adonnent à la consommation de drogue. La pratique est
courante dans les établissements scolaires notamment secondaires où de nombreux cas d’agressions avec morts d’hommes ont été signalés ces derniers mois.

Pour tenter d’inverser la tendance, des campagnes de sensibilisation sont initiées par les autorités pour persuader ces derniers sur les dangers de la consommation des drogues.

Mais jusque-là, les résultats tardent à être visibles sur le terrain.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*