Gabon : un nouvel audit de la dette intérieure

Les autorités gabonaises annoncent un nouvel audit de la dette intérieure

Les autorités gabonaises ont annoncé un nouvel audit de la dette de l’administration centrale et des établissements
publics contractée au cours des exercices 2015, 2016 et 2017.

L’annonce est du directeur général de la Dette, Hugues Mbadinga. Il s’est exprimé récemment à Libreville lors d’une séance de travail avec la Confédération patronale gabonaise.

Cet audit permettra de disposer d’une cartographie réelle et fiable du volume des emprunts. L’audit en question aidera à mieux planifier les échéances de remboursement précise la presse locale.

Toujours d’après la presse gabonaise, l’audit de la dette offrira aux autorités une meilleure visibilité sur l’ensemble des opérations et des créances.

L’objectif est l’élaboration des pratiques de gestion à mettre en œuvre pour définir une stratégie de soutenabilité et de viabilité de la dette intérieure pour les années à venir.

Au Club de Libreville créé dans le but d’apurer la dette intérieure, l’annonce du directeur général de la dette n’est pas la bienvenue, estimant avoir déjà engagé des opérations de remboursement.

D’après nos confrères de lenouveaugabon qui citent certains observateurs, des interrogations fusent sur la régularité du règlement de cette dette dont les 77% devaient être supportés par le Club de Libreville.

Selon nos confrères, c’est en février 2018 que l’Etat a conclu une convention de remboursement de la dette intérieure portant sur un montant de 310 milliards Fcfa sur un total de 400 milliards.

Le montant devait bénéficier à 177 entreprises regroupées au sein du groupement d’intérêts économiques constitués à cet effet.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*