Des Ethiopiens protestent contre les violences policières à Tel Aviv

Des dizaines de personnes de la communauté éthiopienne ont manifesté à Tel Aviv après la mort par balle d’un des leurs.

Sur les pancartes des manifestants pouvaient-on lire, la police « assassine » des membres de la communauté éthiopienne.

Des membres de la communauté éthiopienne en Israël ont manifesté mercredi contre ce qu’ils qualifient de violences policières à l’égard de leur communauté.

La manifestation oragnisée à Tel Aviv fait suite au décès il y a deux semaines de Yehuda Biadga, jeune éthiopien de 24 ans, tué par balle par un policier à Bat Yam.

Les manifestants ont été plusieurs dans les rues de Tel Aviv

Pour MK Ilan Gilon (Meretz), président du groupe de pression contre la violence policière à la Knesset, « La police n’a qu’un rôle: maintenir l’ordre public et protéger les citoyens, et non l’inverse. »

« Les premières protestations qui ont eu lieu en 2015, et le rapport Palmur publié depuis lors, étaient censées apporter un changement, mais ce n’est pas le cas. Nous constatons encore que la culture du blanchiment, du silence, du déni et de l’insensibilité de la police, qui refuse de s’interroger et de vérifier ses fonctions,par conséquent, nous, nous sommes ici pour nous opposer à la violence et au racisme, pour l’égalité, la solidarité et la justice », a déclaré M. Gilon.

Avec israelnationalnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *