Crise migratoire : les gouvernements de l’UE pointés du doigt par des ong

Oxfam et 53 autres ONG ont accusé vendredi les gouvernements de l’Union européenne d’être « complices » dans la « tragédie » des migrants en méditérranée.

Pour ces ong, les pays de l’Union Européenne sont directement complices des migrants qui empruntent quasi quotidiennement la mer pour partir de la Libye vers l’Italie.

Ces organisations appellent les pays de l’UE à soutenir les opérations de sauvetage et à cesser de renvoyer les migrants vers la Libye, pays en crise depuis la mort en 2011 de Muammar Khaddafi.

En 2017, l’Italie et la Libye ont signé avec l’appui de l’UE, un accord visant à freiner les flux migratoires d’Afrique du Nord vers l’Italie.

Rome et l’UE s’étaient engagés à soutenir les gardes-côtes libyens qui en retour devaient empêcher les personnes quittant ses côtes de se rendre en Europe.

Or en deux ans, « plus de 5.300 femmes, hommes et enfants ont péri en Méditerranée », s’émeuvent les organisations humanitaires dans une lettre ouverte.

Et, d’après elles, les gouvernements de l’UE sont devenus « complices de la tragédie qui se déroule sous leurs yeux », car ils « nient les droits fondamentaux de personnes en exil en aggravant le danger qu’elles rencontrent déjà en mer, en les renvoyant en Libye ».

Source : Agence France Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *