Libéré, l’ex président ivoirien va rejoindre sa famille en Belgique

Après sa libération vendredi soir, l’ex président ivoirien, Laurent Gbagbodevrait s’établir en Belgique. Bruxelles a accepté d’accueillir l’ancien chef de l’Etat.

Dans la capitale belge, Laurent Gbagbo va retrouver sa seconde épouse Nady Bamba, qu’il a épousé à la coutume en 2001. Il a également un fils avec celle-ci.

Bruxelles qui a accepté de l’accueillir a « Répondu à une demande de coopération de la Cour pénale internationale d’accueillir Laurent Gbagbo, étant donné ses liens familiaux » avec le pays, a déclaré samedi 2 février un porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, Karl Lagatie.

L’établissement de l’ex chef d’Etat  » s’inscrit aussi dans le cadre de notre soutien aux juridictions pénales internationales », d’après le porte-parole du ministère. Karl Lagatie a par ailleurs indiqué ne pas savoir si M. Gbagbo se trouve déjà en Belgique. Le cas échéant, l’ancien dirigeant ivoirien devra « se tenir à tout moment à disposition de la CPI », a-t-il ajouté.

Laurent Gbagbo, 73 ans, a été libéré vendredi par la CPI sous certaines conditions. Il a l’obligation de résider dans un État membre de la Cour en attendant un éventuel procès en appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *