Kenya : un bâtiment évacué après une fausse alerte à la bombe

Un bâtiment a été évacué d’urgence dans la ville kenyane de Nanyuki après une fausse alerte à la bombe.

Le Kenya qui vit sous pression après l’attaque début janvier d’un complexe à Nairobi a une nouvelle fois sous pression samedi.

Un bâtiment a dû être évacué d’urgence suite à la découverte d’un coli ressemblant à un lot de bombes. Il s’agissait de cent cinquante-deux obus pesant chacun quinze kilogrammes.

Après vérification, la police a conclu qu’il s’agissait de mannequins utilisés par des soldats britanniques lors d’un exercice il y a neuf ans.

Ils ont été cédés à un commerçant qui tentent depuis sans succès de les revendre parce qu’ils ressemblent à des armes réelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *