Zambie : La BAD apporte son soutien à la politique énergétique

Finis les délestages électriques répétés en Zambie qui est sur la voie de son indépendance énergétique.

L’une des grandes réalisations qui permettra au pays d’atteindre ses objectifs figure la centrale située près du barrage d’Itezhi-Tezhi, dans le sud-est du pays et mise en service en 2016.

L’ouvrage, doté d’une capacité de 120 mégawatts pour un coût total de 375 millions de dollars, est le fruit du tout premier projet de partenariat public-privé dans le secteur de l’énergie en Zambie. La construction d’une ligne de transport d’énergie de 276 km de long et le renforcement de sous-stations associées ont accompagné la réalisation de cette centrale avec un objectif prioritaire : mettre un terme salutaire aux délestages.

La Bad a cofinancé le projet à hauteur de 55 millions de dollars, associée à d’autres bailleurs internationaux, tels que la Banque hollandaise de développement, la Banque de développement de l’Afrique australe et Proparco France.

La Banque a joué un rôle essentiel dans ce partenariat multi-bailleurs et son portefeuille en Zambie couvre aujourd’hui 23 opérations en cours, qui représentent des investissements d’un milliard de dollars. Les trois principaux secteurs concernés sont les transports, l’eau et l’agriculture.

Deux ans après sa mise en service, la centrale d’Itezhi-Tezhi a déjà permis d’accroître de 7,5 % la capacité de production électrique du pays et d’alimenter quelque 50 000 personnes.

Avec la Bad

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *