Egypte: des jihadistes présumés tués dans le Sinaï

Huit jihadistes présumés ont été tués dans la péninsule du Sinaï (nord-est) en représailles à la récente attaque qui a fait 15 militaires tués u blessés le 16 février.

Ces « Huit jihadistes extrêmement dangereux ont été éliminés » par les forces de l’ordre dans le gouvernorat du Nord-Sinaï, a affirmé le porte-parole de l’armée, Tamer el-Refai, dans un communiqué.

Dans ce même communiqué, M. el-Refai fait savoir que l’armée avait « découvert et détruit sept repaires utilisés par les militants pour se cacher et pour préparer des opérations terroristes. Dans ces repaires se trouvaient des armes (…) et de grandes quantités de munitions utilisées dans la fabrication d’engins explosifs ».

L’Egypte fait face depuis la destitution en 2013 par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, des centaines de soldats et de policiers sont morts dans de nombreuses attaques de groupes extrémistes.

En 2018, les militants jihadistes ont également visé la communauté chrétienne copte orthodoxe via deux attaques qui ont fait au moins quarante morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *