500 orphelinats illégaux démantelés dans le Delta du Niger

Près de 500 orphelinats illégaux ont été démantelés jeudi par les forces de sécurité nigérianes qui enquêtent depuis peu sur l’existence d’un vaste réseau présumé de vente de bébés.

L’enquête menée sur ordre du gouvernement de l’Etat du Delta au Nigéria fait suite à des informations concernant l’existence d’un réseau de ventes fréquentes de bébés dans cet Etat.

Mme Omoshola Williams, la commissaire d’État chargée des affaires féminines, du développement communautaire et social, qui a confirmé l’existence de ces faux orphelinats, a révélé que son ministère, conformément à son mandat de démasquer les faux orphelinats, a lancé une opération dans les trois districts de l’État pour les débusquer.

D’après Mme Omoshola Williams, l’enquête a permis de découvrir 500 orphelinats illégaux, ainsi que des documents de
vente de bébés, soulignant par ailleurs que les exploitants des faux orphelinats en question avaient pris la fuite par peur d’être arrêtés.

Le commissaire a assuré que le gouvernement de l’État les opérateurs en fuite seront arrêtés et que des contrôles
supplémentaires seront effectués dans les orphelinats disposant d’une autorisation légale.

Elle a dit : « Le mandat du gouvernement de l’état est que toute personne prise en flagrant délit de trafic d’enfants
soit sévèrement punie, nous avons découvert 500 orphelinats illégaux dans l’état, et leurs propriétaires sont en fuite. Nous ferons de notre mieux pour accorder des autorisations à ceux qui ne se livrent pas à la vente de bébés ».

Mme Williams qui a déclaré que son ministère travaillait avec des agents de sécurité pour arrêter les exploitants
des orphelinats illégaux en fuite, a aussi dénoncé l’état de délabrement de certaines structures. Plusieurs manquaient parfois de système d’aération et d’éclairage inadéquat, a-t-elle fait remarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *