Algérie : Un mort dans la contestation contre un 5e mandat de Bouteflika

Débutée depuis l’annonce de la candidature pour un 5e mandat du président Bouteflika, de plus en plus d’Algériens manifestent dans le pays.

Les manifestations contre un éventuel 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika se durcissent en Algérie.

Des affrontements entre policiers et manifestants se sont signalés à Alger, près de la présidence. Ils marquent peut
être là, le symbole fort d’une révolte sans précédent contre le pouvoir algérien depuis 20 ans.

Vendredi, un homme est mort lors de la révolte populaire. 7 manifestants ont été blessés contre 56 blessés dans les rangs des forces de police dans la capitale.

Mais dans l’ensemble, les manifestations sont restées pacifiques. En province, elles se sont globalement terminées sans incidents.

Depuis plusieurs jours des centaines de personnes défilent à Alger contre un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika au pouvoir depuis 1999.

Les manifestants attendent désormais la réponse du camp présidentiel qui a récemment fait savoir qu »elle maintient la candidature du président actuellement en Suisse pour des examens de routine.

Abdelaziz Bouteflika qui célèbre en effet samedi ses 82 ans doit déposer sa candidature avant dimanche, la date limite. Cependant, aucune disposition légale n’oblige un candidat à se présenter en personne au Conseil constitutionnel pour y déposer son dossier.

Avec Euronews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *