Le Togo subventionne l’énergie solaire hors réseau

Le Togo a commencé vendredi à offrir des subventions à ses citoyens pour couvrir le coût des kits d’énergie solaire pour leur permettre de bénéficier de l’énergie électrique.

Pour les analystes, une telle démarche, si elle était adoptée ailleurs en Afrique, pourrait aider à accélérer l’adoption de la technologie verte sur le continent en manque d’énergie.

Moins de 40% des ménages africains sont connectés à un réseau national, ce qui représente un énorme marché de l’électricité sous-exploité. Les solutions d’électricité hors réseau visent à combler ce déficit et commencent à attirer les grandes entreprises de production d’électricité européennes.

« L’accès à l’électricité est un besoin fondamental et le gouvernement togolais s’engage à atteindre un accès pour tous à 100%… en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte », a déclaré le ministre de l’Énergie, Marc Ably-Bidamon, dans un communiqué.

Selon les dernières données de GOGLA, une association industrielle indépendante hors réseau, quelque 285 000 systèmes
solaires domestiques ont été vendus en Afrique au premier semestre 2018. Les revenus mondiaux générés par les systèmes de paiement à la carte devraient atteindre entre 6 et 7 milliards de dollars d’ici 2022.

Ces kits ménagers constituent la pierre angulaire de la stratégie du Togo visant à fournir de l’électricité à près de 8 millions de personnes d’ici à 2030.

BBOXX, basé au Royaume-Uni, a remporté un appel d’offres pour électrifier 300 000 ménages togolais sans accès au réseau national. Le groupe français EDF a pris une participation de 50% dans le marché de BBOXX au Togo l’année dernière.

Une deuxième société, Soleva – un consortium d’Aphlion Energy et de Wawa Energy Solutions – a signé un accord similaire avec le Togo en août dernier.

Dans le cadre de ce programme, le gouvernement émettra des bons mensuels aux ménages utilisant un système BBOXX ou
Soleva. La subvention est destinée à couvrir le prix relativement élevé du matériel, laissant les clients ne pouvant payer que le coût de la consommation d’énergie.

« Cette initiative pionnière constitue un pas en avant important dans la lutte contre un obstacle majeur à la réalisation de l’électrification universelle en Afrique: de nombreux clients vivent encore dans la pauvreté », a déclaré Mansoor Hamayun, PDG de BBOXX.

Environ 10 000 kits ont été installés dans les zones rurales du Togo l’année dernière. 100 000 ménages supplémentaires devraient être connectés d’ici 2020 et 550 000 au total d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *