Manifestations en Algérie: l’appel à “la prudence” de Bouteflika

Photo. Illustration. Le Président Abdelaziz Bouteflika

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika resté silencieux depuis le début de la contestation contre sa candidature à la présidentielle d’avril s’est exprimé pour la première fois sur le sujet depuis la Suisse où il effectue des examens de routine.

C’est depuis la Suisse où il séjourne pour un contrôle médical après son accident vasculaire cérébral (AVC) de 2013, que le président algérien, Abdelaziz Bouteflika a décidé de briser le silence à la suite des manifestations en cours dans le pays contre sa candidature à un 5e mandat.

Dans un message publié par l’agence de presse officielle APS, M. Bouteflika qui a salué la “maturité” des manifestants a appelé ensuite “à la vigilance et à la prudence quant à une éventuelle infiltration de cette expression pacifique par une quelconque partie insidieuse, de l’intérieur ou de l’extérieur, qui pourrait selon lui susciter la “Fitna” (discorde, ndlr) et provoquer le chaos”.

Abdelaziz Bouteflika qui n’a pas expliqué qui était susceptible d’être les présumés “infiltrés” a réfuté toute “logique d’intimidation” dans ses propos et exhorté ses concitoyens “et en premier lieu les mères, à veiller à la préservation de l’Algérie, en général, et de ses enfants en particulier”.

Le président algérien qui a en outre rappelé la “tragédie nationale” de la décennie de guerre civile (1992-2002) a également évoqué les crises provoquées par le terrorisme dans les pays alentour.

Il a aussi dénoncé les “haineux à l’étranger” qui d’après lui “regrettent” que l’Algérie n’ait pas été touchée par “la déferlante du Printemps arabe”, des “cercles” qui, selon ses dires, “n’ont jamais cessé de conspirer contre notre pays”.

Depuis le 22 février, les Algériens manifestent pacifiquement dans le pays pour “exprmier leur rejet ” à une candidature du président Abdelaziz Bouteflika.

Avec l’Agence France Presse et l’APS


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*