Ahmed Khalid le passager qui a raté le vol ET302 d’Ethiopan Airlines

Ahmed Khalid, seul passager survivant du vol ET302 d’Ethiopan Airlines qui s’est écrasé dimanché six minutes seulement après son décollage de l’aéroport d’Addis Abeba.

Ahmed Khalid doit sa vie au Dieu du ciel puisqu’il a raté sa correspondance après avoir acheté un billet pour prendre place à bord du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines.

Le Boeing 737-800 MAX d’Ethiopian Airlines s’est crashé quelques minutes après son décollage près de Bishoftu, à 62 km au sud-est d’Addis Abeba. Il transportait 157 personnes notamment, 149 passagers et 8 membres d’équipage.

Le crash n’a fait aucun survivant.

« J’avais un premier vol entre Dubaï et Addis Abeba, où j’avais une correspondance pour Nairobi. Mais mon premier avion a eu du retard. J’ai donc dû attendre à Addis Abeba le vol suivant  », a raconté le jeune homme à la chaîne de télévision canadienne Global News qui l’a interviewé.

Et d’ajouter  » Les gens demandaient au personnel ce qui se passait. Ils allaient et venaient mais ne répondaient rien. C’est par les téléphones mobiles qu’on a appris que l’avion s’était écrasé six minutes après le décollage  ».

D’après le site flightradar24, l’appareil avait une vitesse verticale « instable » après son décollage d’Addis-Abeba.

Selon The Planespotters, base de données sur les flottes d’avions civils, la compagnie aérienne n’a réceptionné ce Boeing 737 MAX 8 qu’en novembre dernier et il « n’avait pas de problèmes techniques connus », a confié le PDG de la compagnie aérienne éthiopienne à l’agence Reuters.

Il a également précisé que six minutes après le décollage, le pilote avait informé les contrôleurs aériens qu’il faisait face à des « difficultés » non sans ajouter que la compagnie aérienne Ethiopian Airlines mènerait une enquête conjointe avec Boeing pour établir les causes du crash.

Dans un communiqué cité par l’AFP, le constructeur aéronautique Boeing s’est déclaré «profondément attristé» par cette catastrophe.

Parmi les passagers à bord et les membres d’équipage se trouvaient :

32 Kenyans,
18 Canadiens,
9 Ethiopiens
8 Chinois,
8 Italiens,
8 Américains,
7 Français,
7 Britanniques,
6 Egyptiens,
5 Allemands
4 personnes aux passeports « UN »
4 Indiens
3 Russes
2 Morocains
2 Israéliens
1 Belge,
1 Ougandais,
1 Yéménite,
1 Soudanais,
1 Togolais,
1 Mozambicain et
1 Norvégien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *