Algérie : Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat

Le président Abdelaziz Bouteflika a décidé de renoncer à un 5e mandat à la suite des manifestations contre sa candidature.

L’annonce a été faite lundi par le président algérien rentré dimanche de Suisse où il a séjourné pour des examens de routine sur sa santé après avoir été victime en 2013 d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Dans son message à la nation, Abdelaziz Bouteflika a annoncé le report de l’élection présidentielle du 18 avril 2019, et sa décision de ne pas briguer un 5ème mandat à la magistrature suprême.

Le Chef d’Etat a également annoncé la tenue de l’élection présidentielle dans le prolongement de la conférence nationale inclusive et indépendante ainsi que la formation d’un gouvernement de compétences nationales.

En outre, M. Bouteflika a annoncé la création d’une commission électorale nationale indépendante pour répondre à une
revendication largement soutenue par les formations politiques algériennes ainsi qu’à une recommandation constante des missions d’observation électorale des Organisations internationales et régionales invitées et reçues par l’Algérie lors des consultations électorales nationales précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *