Sénégal : des migrants interpellés dans la région de Fatick

Au moins 89 immigrés clandestins d’origine africaine ont été interpellés lundi sur l’île de Dionewar dans la région de Fatick à l’ouest du Sénégal.

L’information a été donnée par l’Agence sénégalaise de presse (APS) qui cite la gendarmerie de Fimela.

Ces sujets provenaient de la Casamance, la zone méridionale du Sénégal, précisément des environs d’Elinkine, un village de pêcheurs situé à une dizaine de kilomètres de la commune d’Oussouye.

Ils tentaient de rejoindre l’Europe lorsqu’ils ont été interpellés par les forces de sécurité sénégalaises dans une embarcation dans laquelle se trouvaient deux femmes.

Les forces de sécurité ont été saisies par les populations insulaires ayant constaté la présence des migrants sur « l’île de Dionewar après que sur leur trajet, leur embarcation a connu des difficultés avant d’échouer sur l’ile de Dionewar, une des îles du Saloum ».

Parmi les 89 migrants se trouvaient 39 des personnes de nationalité sénégalaise, 41 Ghanéens, 5 Gambiens, 3 Siérra-Léonais et 1 libérien.

Selon une source sécuritaire, 50 des 89 migrants interpellés se trouvent dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Fimela pour les besoins de l’enquête ouverte, 39 ont été transférés à la brigade de Fatick.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *