Nigéria : opération de démolition des bâtiments à risque à Lagos

Les autorités de l’Etat de Lagos (Nigéria) ont lancé vendredi une vaste opération de démolition des bâtiments présentant un risque pour les habitants.

Cette opération retardée depuis 2017 par les autorités nigérianes suite au refus de certains occupants de quitter les lieux fait suite à la mort d’au moins onze personnes mercredi dans l’effondrement d’un immeuble de quatre étages à Lagos Island, quartier populaire de la capitale économique nigériane.

Le bâtiment qui abritait une école pré primaire ainsi que des appartements et des commerces c’était affaissé peu après 10h locales (9h GMT) faisant au moins 11 morts parmi ses occupants dont plusieurs élèves de l’école qui était située au 4e étage.

Environ 144 enfants à bas âges y étaient régulièrement inscrits.

Selon les autorités, plus de quarante personnes ont également étét blessées dans l’effondrement du bâtiment.

Un nouveau bilan établit par la haute hiérarchie nigériane fait état de la mort de la mort de 20 personnes et une vingtaine de blessés soignés dans différents hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *