Sénatoriales en RDC : des militants de l’UDPS dans la rue

Des badauds en colère s'en sont pris aux maisons des députés provinciaux à Mbujimayi

Plusieurs militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) du président Félix Thsisekedi ont manifesté samedi dans le pays à la suite de l’échec du parti présidentiel aux sénatoriales remportées par le camp Kabila.

De Kinshasa à MBujimayi en passant par Goma, des militants de l’UDPS n’ont pas caché leur colère après l’échec du parti aux Sénatoriales de cette fin de semaine.

L’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS) du président congolais, Félix Tshisekdi se retrouve sans représentants, la majorité des sièges ayant été raflés par le camp de l’ex président Jospeh Kabila et d’autres partis alliés et le reste par des formations de l’opposition.

Du coup, la marge de manoeuvre du Chef de l’Etat congolais se trouve réduite estiment plusieurs analystes de la vie politique en République démocratique du Congo, car Félix Tshisekdi ne dispose pas de majorité que ce soit au parlement et au Sénat.

Plusieurs militants de son parti ont été arrêtés à Kinshasa. Ils manifestaient contre ce échec cuisant.

La police a dû recourir aux tirs de gaz lacrymogène pour disperser certains.

A Mbujimayi, la résidence du député provincial de l’UDPS Bavon MBUYI aurait été incendié par des militants qui l’accusent d’avoir trahi son parti en votant les sénateurs de FCC.

De nombreux militants rassemblés au rond point Socimat sur boulevard du 30 juin avec l’intention de se rendre à la cité de l’Union Africaine (UA) où habite le président de la république Félix Tshisekedi ont été dispersés par la police.

Pour rappel, au total 874 candidats se disputaient vendredi les 100 sièges qui étaient à pourvoir au Sénat. Les postulants sont élus au suffrage indirect par les députés provinciaux et les chefs coutumiers dans 24 des 26 provinces du pays (les élections ont été reportées au Nord Kivu et au Mai Ndombe pour des raisons de sécurité).


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*