Nouvelle-Zélande : le bilan de l’attaque monte à 50 morts, les deux suspects arrêtés disculpés

La Première ministre Néo Zelandaise, Jacinda Ardern a annoncé une révision du cadre législatif sur les armes après les attentats de Christchurch

Dimanche, le bilan de l’attaque qui a visé deux mosquées dans la ville de Christchurch en Nouvelle Zelande est montée à 50 morts tandis que la police indiquait que deux personnes arrêtées vendredi après la fusillade ne sont pas impliquées dans cet acte de violence aggravée.

En Nouvelle Zelande, le nombre des victimes décédées après les deux fusillades qui ont visé deux mosquées dans la ville de Christchurch est monté à 50 morts selon un nouveau bilan communiqué par les autorités.

La police de son côté a indiqué que deux personnes arrêtées après ces attaques ne sont pas impliquées dans ces tueries.

Les prévenus avaient été arrêtés quelques minutes en possession d’armes à feu. “A ce stade, seule une personne a été inculpée en lien avec ces attaques”, a dit le porte-parole, faisant référence à Breton Tarrant inculpé samedi.

Un premier bilan établit par les autorités faisant état de la mort d’au moins 49 personnes. D’après un porte parole de la police un corps supplémentaire a été découvert dimanche lorsque les corps avaient été enlevés des mosquées.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*