Terrorisme: un prêtre burkinabè enlevé près de la frontière avec le Mali

(Illustration)

Un prêtre burkinabè a été enlevé dimanche à Djibo, chef lieu de la province du Soum, dans la région du Nord par des individus armés.

 

L’état d’urgence décrété par les autorités de Ouagadougou notamment dans la région du nord du pays n’a pas persuadé les islamistes qui ont multiplié les attaques ces derniers temps dans cette partie du Burkina Faso.

Illustre l’enlèvement dimanche à Djibo, région frontalière du Mali, en proie à de nombreuses attaques jihadistes, d’un prête burkinabé.

L’annonce du kidnapping de l’évêque de Dori, a été faite par Mgr Laurent Dabiré dans un communiqué.

La victime, “Abbé Joël Yougbaré, curé de Djibo, parti à Bottogui” a été enlevé hier dimanche 17 mars 2019.

Il avait été ravi pas des inconnus alors qu’il s’y était rendu dans la région pour la messe.

Jusqu’à présent “il n’est pas rentré à Djibo”, a annoncé Mgr Dabiré.

Le rapt de l’évêque Joël Yougbaré intervient un mois après la mort d’un prêtre espagnol et 4 douaniers tués dans une attaque jihadiste à l’Est.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*