Energies renouvelables : la BAD va investir 25 milliards de dollars USD entre 2020 et 2025

Plusieurs Chef d'Etat et du gouvernement ont pris part la semaine dernière au sommet "One Planet" à Nairobi au Kenya

Dans le cadre de son initiative pour la production d’énergie verte (« Green Baseload Facility »), la BAD a annoncé qu’elle va doubler ses
investissements dans le cadre d’un fonds spécial aménagé au sein du Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA 2.0) pour atteindre 25 milliards d
dollars entre 2020 et 2025.

L’annonce de ces investissements a été faite par le président de l’institution, Akinwumi Adesina, lors du Sommet « One Planet », la semaine dernière à
Nairobi, au Kenya.

L’initiative pour la production d’énergie verte (Green Baseload Facility ) consiste à fournir un financement concessionnel et une assistance technique destinés à soutenir le développement d’énergies renouvelables fiables et à moindre coût.

Plusieurs donateurs, dont le Canada, le Danemark, l’Allemagne, la Norvège, l’Italie, la Suède, le Royaume-Uni et l’USAID, ont manifesté leur intérêt
pour cet instrument de transformation voué à remplacer la production de charbon. Le dernier investissement de la Banque dans un projet de production de
charbon remonte à 10 ans.

La Banque africaine de développement entend jouer un rôle essentiel dans la promotion de l’énergie propre en l’Afrique via son ambitieux « New Deal sur
l’énergie pour l’Afrique », car les énergies renouvelables ont représenté 95% de tous les investissements de la Banque en énergie depuis 2016.

Parmi les instruments devant à la banque d’éclairer l’Afrique des énergies renouvelables, la Banque a également lancé le programme « Desert to Power »,
une initiative de 10 milliards de dollars USD visant à développer 10 GW d’énergie solaire dans le Sahel.

Le projet vise à fournir de l’électricité à 250 millions de personnes et, est soutenu par des partenaires tels que Green Climate Fund et l’Union
Européenne.

Avec ces deux partenaires, la Banque a financé le projet d’électrification rurale de Yeleen au Burkina Faso.

Outre ce projet, la BAD a confinancé la construction du complexe solaire de 50 MW de Ouarzazate au Maroc, l’un des plus grands complexes solaires au
monde.

Source : BAD


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*