Une mission de l’Onu au Mali et au Burkina Faso

Photo. Illustration . L'Onu a allégé l'embargo sur les armes pour la Centrafrique

Une délégation du Conseil de sécurité va séjourner d’abord au Mali puis au Burkina jusqu’à dimanche pour s’enquérir de la situation sécuritaire dans ces deux pays régulièrement visés par des attaques jihadistes et autres enlèvements.

Il s’agit de la quatrième visite du genre depuis 2014 à Bamako et la seconde pour Ouagadougou de la mission onusienne effectuée à l’initiative de la France, de l’Allemagne et de la Côte d’Ivoire.

La délégation onusienne va saisir cette occasion pour passer à l’examen la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali et la lutte antiterroriste dans un contexte d’expansion de la menace notamment au Burkina.

Avec ce la France en pointe au Sahel tentera lors de ce déplacement entre Bamako et Ouagadougou, de convaincre Washington de soutenir la force antiterroriste du G5 Sahel dont l’opérationnalisation est retardée par le manque de financement.

Français, Allemands et Ivoiriens qui composent la mission devront également réfléchir sur l’avenir de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali dont le mandat arrive à échéance en juin prochain.

Tous ces points devraient ensuite être examinés lors d’une réunion ministérielle à New York autour du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian le 29 mars prochain.

Avec RFI


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*