Les Shebab revendiquent un attentat à Mogadiscio en Somalie

Au moins onze personnes, dont un vice ministre somalien ont péri samedi dans une attaque de militants shebab à Mogadiscio, la capitale somalienne.

 

Les militants islamistes ont visé aux premières heures de samedi un complexe administratif dans la capitale Mogadiscio.

L’attaque débutée par l’explosion de deux bombes près des portes d’accès aux ministères des Travaux publics et du Travail, situés sur une grande rue de Mogadiscio, a été ensuite suivie d’échanges de coups de feu entre les insurgés et les forces de sécurité postées à l’intérieur des bâtiments.

Au moins onze personnes, dont trois femmes ont péri dans cette fusillade. 15 autres ont été blessées dont des policiers ».

Parmi les victimes figure le vice-ministre somalien du Travail et des Affaires sociales, Saqar Ibrahim Abdalla, tué dans l’attaque. 4 jihadistes ont également péri.

L’attaque a été revendiquée par le groupe islamiste des shebab qui mène depuis plusieurs années une insurrection armée en Somalie contre ce qu’il considère comme une influence hérétique et étrangère.

Début mars, au moins 20 personnes ont été tuées dans une attaque des shebab à Mogadiscio qui avait débouché sur un siège d’environ 22 heures.

Les islamistes ont également revendiqué un attentat à la voiture piégée qui a fait quatre morts et neuf blessés le 7 mars près d’un restaurant de la capitale somalienne, à proximité du palais présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *