Environ 1,85 million de personnes touchées par le cyclone au Mozambique

Des islamistes présumés ont attaqué à plusieurs reprises des villages de la province du Cabo Delgado

Environ 1,85 million de personnes sont affectées par le cyclone Idai et ses conséquences rien qu’au Mozambique, a déclaré mardi l’agence humanitaire des Nations unies OCHA.

A ce jour, les travailleurs humanitaires cherchent à évaluer l’ampleur des dégâts causés par la catastrophe et à déterminer l’aide à apporter dans l’urgence.

“Certains seront dans des situations critiques, mettant leur vie en danger. Certains auront malheureusement perdu leurs moyens de subsistance, ce qui, bien qu’une tragédie épouvantable ne met pas immédiatement leur vie en danger “, a déclaré le coordinateur d’OCHA, Sebastian Rhodes Stampa.

Le 14 mars, Idai a dévasté des maisons et provoqué de nombreuses inondations près de la ville portuaire de Beira, au Mozambique, avant de frappé ses voisins, le Zimbabwe et le Malawi où il a également d’importants dégâts.

Au moins 686 personnes ont été tuées au passage de la tempête dans les trois pays, un chiffre qui pourrait augmenter alors que les secours se préparent à des épidémies inévitables causées par les eaux, notamment le paludisme et le choléra.

Le Mozambique reste le pays le plus durement touché par la crise humanitaire: des dizaines de milliers de maisons ont été détruites et des centaines de milliers de personnes ont été déplacées.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*